Les corridors écologiques : Qu’est ce que c’est ?

Benoît Chevron – Covid-19 le mot du président
16 avril 2020
Réouverture des forêts depuis le lundi 11 mai.
20 mai 2020

Les corridors écologiques : Qu’est ce que c’est ?

Les milieux naturels forment des réservoirs de biodiversité. Leur présence et leur diversité permettent aux espèces animales de s’abriter, se nourrir et se reproduire. De très nombreuses espèces végétales s’y développent. On appelle corridor écologique les voies et les chemins qui relient les milieux naturels.

Ces zones de passage offrent aux espèces animales la possibilité de se déplacer et aux espèces végétales, celle de se disperser.

En France, la trame bleue et la trame verte désignent les continuités qui correspondent aux divers milieux naturels reliés par des corridors écologiques.
La trame bleue correspond aux cours d’eau et aux zones humides.
La trame verte est constituée de chemins, de haies et de milieux tels que les forêts ou les prairies.

On distingue trois catégories de corridors écologiques.

– Le corridor linéaire. Les bordures de champs, les chemins ruraux, les couverts d’intérêts faunistique et floristique (CIFF), les cours d’eau et leurs rives, en sont un exemple.
Le chevreuil peut emprunter ces passages pour se déplacer entre la forêt et la prairie.
Pour les pollinisateurs, le corridor linéaire donne accès à une plus grande diversité végétale.
– Le corridor en îlot. Il se présente sous forme de petites îles, de mares, de clairières ou de jardins.
– Le corridor en zone : la forêt, les champs, le bocage, la zone humide, sont des espaces plus vastes qui illustrent ce type de corridors.

Source : Ekolien/FDC77