Trame verte et bleue, qu’est ce que c’est ?

L’échinococcose alvéolaire
20 mai 2020
En juin c’est chasse à l’approche
3 juillet 2020

Trame verte et bleue, qu’est ce que c’est ?

Les trame verte et bleue contribuent à l’amélioration de l’état de conservation des habitats et espaces naturels ainsi que des espèces..

Trames verte et bleue, de quoi s’agit-il ?

Les trames verte et bleue sont un concept très en vogue ces dernières années, il s’agit d’un réseau formé de continuités écologiques terrestres et aquatiques identifiées par les schémas régionaux de cohérence écologique. Le but du projet est donc, d’identifier et de gérer sur l’ensemble du territoire national (à l’exception du milieu marin) les axes de circulation de la faune sauvage entre certaines zones. De surcroît, la TVB contribue à l’amélioration de l’état de conservation des habitats naturels et des espèces et au bon état écologique des masses d’eau.

Quel rôle pour le chasseur ?

Les  chasseurs, scientifiques et connaisseurs expérimentés des territoires sont  des acteurs-ressource précieux (leurs connaissances du terrain sont importantes) auprès des pouvoirs publics, des services de l’État, des bureaux d’études ou des associations pour aider à la définition sur le terrain de cette trame verte et bleue.

Les chasseurs, fournissent la plupart du temps, de manière gratuite et bénévole leurs données pour permettre la réalisation des études préalables. Cet investissement permet de mieux définir la qualité et la quantité des corridors écologiques sur les territoires. Un corridor écologique assurent des connexions entre des réservoirs de biodiversité, offrant ainsi aux espèces les conditions les plus favorables à leur déplacement.

Le chasseur est la personne qui connaît au mieux le fonctionnement naturel de son territoire. Il est en quelque sorte la mémoire des milieux naturels et/ou agricole qui seront susceptibles d’être diagnostiqués dans le cadre de la définition de la TVB.

Il est donc important pour les chasseurs de participer activement à l’ensemble des démarches participatives décidant de l’avenir de ces territoires qui représentent l’avenir des futurs chasseurs.