Les plantations de la Sainte-Catherine

Les plantations de la Sainte Catherine

Depuis les années 80, les milieux cynégétiques ont lancé, un peu partout en France, des opérations d'aménagement des territoires ruraux. Reprenant le vieil adage populaire "À la Sainte Catherine, tout bois prend racine", la FDC77 propose fin novembre des plantations arbustives afin d'améliorer la biodiversité dans nos plaines.

La Sainte Catherine, pourquoi ?


En Seine-et-Marne, avec l'opération Sainte Catherine, les chasseurs participent activement depuis plus de vingt ans à l'amélioration de la capacité d'accueil des territoires ruraux et donc au développement de la biodiversité. L'aménagement des milieux reste en effet un axe prioritaire de travail pour la FDC77.
Ses interventions s'exercent toujours sur des problèmes concrets et fondamentaux pour l'avenir. Elle encourage, entre autres, les projets de maintien ou de restauration de ponts biologiques tels que les haies, réseaux de bosquets, etc., permettant de maintenir la présence de zones de biodiversité ou d'échanges entre milieux homogènes.
Chaque année, 2 000 arbustes dans le cadre de la Sainte Catherine sont plantés à la demande et en partenariat avec des agriculteurs, des sociétés de chasse ou des municipalités

Ces aménagements sont composées d'essences rustiques tel que des noisetiers, cornouillers sanguins, sureaux, églantiers, charmes, fusains, prunelliers, viornes, en plus d'agrémenter l'esthétisme de la plaine, permettent à la petite faune de plaine, après trois ans de croissance, de retrouver des zones indispensables à l'alimentation, au refuge et à la reproduction.
Grâce à la participation régulière et active des élèves des classes élémentaires, l'opération Sainte Catherine constitue également un utile et merveilleux moment d'éducation et de sensibilisation des plus jeunes à l'environnement.

Plan de relance haie



Pour la saison 2022/2023, la FDC77 a contractualisé avec les agriculteurs du département plus de 70 km de haie créant ainsi plusieurs corridors écologiques dans nos plaines céréalière
Car, pour plagier Antoine de Saint Exupéry... « Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants ».

Antoine de Saint Exupéry