Grippe Aviaire, passage au risque modéré avec un renforcement de la surveillance et des mesures de protection

La FDC77 recrute !
26 septembre 2022
Une nouvelle saison de chasse débute sur le massif de Fontainebleau
7 octobre 2022

Grippe Aviaire, passage au risque modéré avec un renforcement de la surveillance et des mesures de protection

Depuis le mois de juillet, des cas d’IAHP sont régulièrement détectés dans toute l’Europe dans la faune sauvage mais également dans les élevages. En France, plus d’une vingtaine de foyers ont été mis en évidence dans des élevages professionnels et non professionnels, dans 11 départements  différents, depuis début juillet 2022.

En fait, un niveau record de détections d’IAHP et de mortalités associées a été observé sur les oiseaux sauvages présents le long des côtes Manche-Atlantique depuis la mi-mai et tout au long de cet été. L’ampleur de ces événements suggère une endémisassions de la maladie dans le compartiment sauvage sur le territoire national. Autrement dit, la réapparition de l’IAHP ne serait plus uniquement liée aux flux migratoires mais l’avifaune résidente non migratrice semble contaminée et donc susceptible de diffuser la maladie.

Ce contexte a conduit le Ministre de l’agriculture et de la Souveraineté Alimentaire à relever le niveau de risque en France de « négligeable » à « modéré »par arrêté du 29 septembre 2022 (ci-joint). Cette décision implique la mise en place de mesures de biosécurité complémentaires notamment pour tous les détenteurs de volailles situés dans les zones à risque particulier (ZRP), c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs.

La Seine-et-Marne comprend 77 communes situées en ZRP, toutes situées en bordure de la Seine et de ses gravières.

AVON
BABY
BALLOY
BARBEY
BAZOCHES-LES-BRAY
BOIS-LE-ROI
BRAY-SUR-SEINE
LA BROSSE-MONTCEAUX
CANNES-ECLUSE
CHALAUTRE-LA-PETITE
CHALMAISON
CHAMPAGNE-SUR-SEINE
CHARTRETTES
LE CHATELET-EN-BRIE
CHATENAY-SUR-SEINE
COURCELLES-EN-BASSEE
DONNEMARIE-DONTILLY
MORET LOING ET ORVANNE
EGLIGNY
ESMANS
EVERLY
FERICY
FONTAINEBLEAU
FONTAINE-FOURCHES
FONTAINE-LE-PORT
FORGES
LA GENEVRAYE
GOUAIX
LA GRANDE-PAROISSE
GRAVON
GRISY-SUR-SEINE
GURCY-LE-CHATEL
HERICY
HERME
JAULNES
JUTIGNY
LAVAL-EN-BRIE
LIVRY-SUR-SEINE
LUISETAINES
MACHAULT
MAROLLES-SUR-SEINE
MELZ-SUR-SEINE
MISY-SUR-YONNE
MONS-EN-MONTOIS
MONTEREAU-FAULT-YONNE
MONTIGNY-LE-GUESDIER
MONTIGNY-LENCOUP
MONTIGNY-SUR-LOING
MOUSSEAUX-LES-BRAY
MOUY-SUR-SEINE
NOYEN-SUR-SEINE
LES ORMES-SUR-VOULZIE
PAROY
PASSY-SUR-SEINE
SAINT-GERMAIN-LAVAL
SAINT-MAMMES
SAINT-SAUVEUR-LES-BRAY
SALINS
SAMOIS-SUR-SEINE
SAMOREAU
SIGY
SIVRY-COURTRY
SOISY-BOUY
SOURDUN
THENISY
THOMERY
LA TOMBE
VARENNES-SUR-SEINE
VAUX-LE-PENIL
VENEUX-LES-SABLONS
VERNOU-LA-CELLE-SUR-SEINE
VILLENAUXE-LA-PETITE
VILLE-SAINT-JACQUES
VILLIERS-SUR-SEINE
VILLUIS
VIMPELLES
VULAINES-SUR-SEINE

Ainsi, depuis le 2 octobre 2022, dans les communes situées dans des ZRP, s’appliquent les mesures de prévention (biosécurité) renforcées suivantes :

  • dans les élevages à finalité commerciale, les volailles et les oiseaux captifs détenus sont mis à l’abri et leur alimentation et leur abreuvement sont protégés
  • dans les élevages de palmipèdes, la mise en place d’auto-contrôles dans le but de détecter précocement la présence du virus.
  • dans les élevages à finalité non commerciales (basse-cours et oiseaux d’agrément), les volailles et oiseaux captifs détenus sont claustrés ou protégés par des filets
  • interdiction des rassemblements d’oiseaux (tels que concours ou expositions) et de la participation des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire.
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes
  • limitation du transport et de l’utilisation des appelants
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs

Les maires des communes concernées du 77 ont été informés de ces dispositions.

En outre, des mesures sont également rendues obligatoires sur tout le territoire national :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

A noter également que la DGAl vient de décider de la mise en place de deux mesures de prévention supplémentaires en lien avec la mise en évidence de “foyers” dans la faune sauvage et dans des élevages :

–  En complément de la zone de protection (ZP de 3 km) et la zone de surveillance (ZS de 10 km), une zone règlementée supplémentaire (ZRS) est mise en place, entre 10 et 20 km autour des foyers. Dans ces zones, les mises à l’abri sont obligatoires de même que les autocontrôles dans les élevages. Des audits de biosécurité sont également rendus obligatoires avant toute mise en place d’animaux.

– lorsqu’un cas est confirmé dans la faune sauvage, une zone de contrôle temporaire (ZCT) doit être appliquée avec un rayon étendu à 20 km minimum. Dans cette zone, la mise à l’abri est obligatoire et des autocontrôles sont instaurés dans les élevages.

JO du 1-10-22_ AM du 29-09-22 élevation niveau modéré_risque IAHP

Merci à tous de votre vigilance en cette période à risque.