Pour les cas particuliers, consulter également : Vos questions - Nos réponses en bas de page
Pour plus de détails, consulter le site de la Fédération Nationale des Chasseurs

L'examen

Créé en 1976, il devient « l’examen national du permis de chasser » en 2000.
Le candidat doit obligatoirement assister à la session globale de formation théorique et pratique assurée par les Fédérations Départementales des Chasseurs.
L’examen unique est sous la responsabilité des inspecteurs de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Où s’inscrire et comment ?

S’inscrire auprès de la Fédération Départementale des Chasseurs de Seine-et-Marne.
❯ Âge minimum pour l’examen : 15 ans.
❯ Âge minimum pour la délivrance du titre permanent du permis de chasser : 16 ans.

Formalités d’inscription à la formation :

Remplir, dater, signer et renvoyer à la fédération :

  • la fiche de renseignements, mineur ou majeur,
  • le formulaire cerfa n° 13945*04 « Demande d'inscription à l'examen et de délivrance du permis de chasser »,
  • la photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport) ; pour les étrangers, toute pièce en tenant lieu.
  • un justificatif relatif aux obligations du service national, si vous êtes français et âgé entre 16 et 25 ans.
    - vous avez moins de 16 ans : aucun justificatif à fournir
    - vous avez entre 16 et 18 ans : joindre une copie de l’attestation de recensement
    - vous avez entre 18 et 25 ans : joindre une copie du certificat de participation de « la journée défense et citoyenneté »
  • le certificat médical (au verso du cerfa) daté de moins de deux mois au jour de la signature du dossier d’inscription.
  • deux photographies d’identité récentes (- de 6 mois, format 35 x 45 mm) à agrafer au recto du cerfa dans le cadre réservé à cet effet (nom et prénoms au verso)
  • deux chèques bancaires
Pour les candidats âgés de moins de 18 ans :
  • un chèque de 31 € à l’ordre de l’agent comptable de l’ONCFS correspondant à la somme du droit d’inscription à l’examen et du droit de timbre pour la délivrance du permis de chasser
  • un chèque de 19 € à l’ordre de la FDC77 correspondant aux frais de participation à la formation et comprenant le livre permis de chasser et le DVD pratique.
Pour les candidats âgés de 18 à 25 ans :
  • un chèque de 46 € à l’ordre de l’agent comptable de l’ONCFS correspondant à la somme du droit d’inscription à l’examen et du droit de timbre pour la délivrance du permis de chasser.
  • un chèque de 104 € à l’ordre de la FDC77 correspondant aux frais de participation à la formation et comprenant le livre permis de chasser et le DVD pratique.
Pour les candidats âgés de plus 25 ans :
  • un chèque de 46 € à l’ordre de l’agent comptable de l’ONCFS correspondant à la somme du droit d’inscription à l’examen et du droit de timbre pour la délivrance du permis de chasser.
  • un chèque de 229 € à l’ordre de la FDC77 correspondant aux frais de participation à la formation et comprenant le livre permis de chasser et le DVD pratique.


Après avoir vérifié que vous avez bien les 8 éléments dans votre enveloppe, veuillez nous la retourner à : FDC77 - La Maison Suisse - 1016 rue de Fontainebleau - 77720 BREAU.
À réception de votre dossier complet, nous vous enverrons une convocation selon les disponibilités du calendrier des formations.

Passer son permis de chasser

Formations et examens se déroulent au siège de la FDC77 à Bréau.
Vous êtes convoqué par la FDC77 pour une journée consacrée à la formation théorique et à la formation pratique. Afin de parfaire vos manipulations, une demi-journée supplémentaire pourra vous êtes proposée, dans la limite des places disponibles, au prix de 20 €.
Pour pouvoir vous présenter à l’examen du permis de chasser, vous devez obligatoirement avoir suivi la session globale de formation théorique et pratique dispensée par la FDC77.
Puis l’ONCFS vous convoque pour un examen unique comportant des exercices pratiques et dix questions théoriques.
Les exercices pratiques consistent en un parcours de chasse simulé avec tir de cartouches amorcées, d’une épreuve de tir réel sur plateaux d’argile et d’une épreuve de tir à l’arme rayée sur sanglier courant. Vous ne serez pas évalué sur la réussite des tirs, mais sur votre comportement quant à la manipulation des armes, la sécurité et le respect des espèces protégées. Une faute de sécurité est éliminatoire.
Les dix questions théoriques, dont une éliminatoire, sont tirées au sort parmi une liste de 400 questions portant sur :
  • la connaissance de la chasse,
  • les espèces chassables ou non,
  • les armes et les munitions,
  • la sécurité.

Vous pouvez vous entraîner sur le site de la FDC 77 - Descendre à "Passer son permis de chasser" puis sous : "Pour vous entraîner à la partie théorique du permis de chasser", cliquer sur le lien Réussite permis de chasser et pour la pratique sur notre compte Youtube.

Comment obtenir son titre permanent ?


En cas de succès, depuis le 1er septembre 2009, l’inspecteur vous délivre immédiatement votre titre permanent du permis de chasser, document sécurisé comportant un numéro d'identifiant unique, valable à vie.

Comment faire en cas d’empêchement ?


L'article 2 de l'arrêté ministériel du 7 octobre 2013 relatif aux modalités de l'examen préalable à la délivrance du permis de chasser dispose que "la convocation à l'examen du permis de chasser engage le candidat à s'y présenter".
Depuis le 1er janvier 2014, dès lors qu'une convocation à l'examen a été adressée, l'absence aux formations ne permettra pas au candidat d'être reconvoqué gratuitement. Le candidat absent devra déposer un dossier de réinscription et verser 16€, à l’ordre de « Agent comptable de l’ONCFS » pour être de nouveau convoqué.

Comment faire en cas d’échec ?


En cas d’échec à l’examen, le candidat est invité à se réinscrire auprès de la FDC77 avec le dossier qui lui est remis à l’issue de l’épreuve.

Chasse à l’arc


Pour chasser à l’arc, il faut suivre obligatoirement une formation à la chasse à l’arc d’une journée auprès d’une Fédération Départementale des Chasseurs, avec une partie théorique et pratique. Il est délivré une attestation de formation à la chasse à l’arc.


Les choix possibles de la validation :

À partir de votre deuxième campagne de chasse, vous pourrez opter entre une validation départementale, nationale ou temporaire.

Comment remplacer son permis perdu ?

En cas de perte, de destruction ou de détérioration de votre titre permanent du permis de chasser, ou si vous souhaitez remplacer votre permis « vert » délivré par la préfecture par un permis sécurisé délivré par l'ONCFS, cliquer sur « Demande de duplicata » et joignez également une Attestation préfectorale de délivrance.

Les démarches à suivre pour la demande de duplicata.

En action de chasse, vous devez présenter en cas de contrôle :

  • le titre permanent du permis de chasser,
  • la validation de l’année cynégétique en cours (du 1er juillet N au 30 juin N + 1),
  • l’attestation d’assurance.
Pour la chasse à l’arc : l’attestation de formation à la chasse à l’arc.
Pour tous renseignements complémentaires, contacter Andrée HEMONIC au 01.64.14.40.25.

Vos questions – Nos réponses

1L’examen est-il difficile ?
Non, il ne l’est pas, car il est précédé d’une formation approfondie réalisée par votre Fédération, sa réussite est donc facilitée.
C’est un inspecteur de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage qui fait passer les épreuves. Le taux de réussite dépasse les 80 %.
2Si j’échoue à l’examen, puis-je le repasser ?
Si vous échouez à l’examen, il est bien sûr possible de le repasser sans limite.
3Je ne possède pas d’armes, dois-je m’en procurer une pour ma formation ?
Les armes et les munitions nécessaires pour votre formation, comme pour l’examen, vous seront fournies. Toutes les notions indispensables pour connaître les particularités et les conditions d’une utilisation, en toute sécurité, d’une arme de chasse, vous seront détaillées.
4Faut-il que je fasse appel à un médecin expert pour le certificat médical à fournir ?
Votre médecin traitant est celui qui vous connaît le mieux, ainsi que votre état de santé et vos capacités physiques.
5Si je suis absent à la formation, est-ce que je peux passer quand même l’examen ?
Non, passer l’examen du permis de chasser, c’est s’engager à suivre d’abord la formation obligatoire.
En cas de force majeure (examen, entretien d’embauche) le jour de l’examen, d’autres dates vous seront proposées.
Former un nouveau chasseur est un plaisir mais c’est aussi un coût pour toute la communauté des chasseurs à laquelle vous allez appartenir. C’est un bien commun dont il faut être respectueux, l’absentéisme vous pénalise et avec vous, tous les chasseurs.
6Je ne veux que chasser à l’arc, suis-je vraiment obligé de passer aussi mon permis de chasser ?
Attestation de formation spécifique à la chasse à l’arc. Le permis de chasser vous donne des compétences générales auxquelles vous ajoutez une spécialisation. L’un ne va pas sans l’autre.
7À la suite d‘un accident de la circulation, je suis en fauteuil roulant. Puis-je quand même passer mon permis de chasser ?
La formation au permis de chasser et l’examen ont été adaptés pour permettre aux personnes dont le handicap est compatible avec l’exercice de la chasse, de passer l’examen.
L’utilisation d’un fauteuil roulant ne fait pas obstacle à ce que vous deveniez chasseur.
8J’ai 14 ans 1/2, est-ce que je peux m’inscrire, pour gagner du temps, et chasser dès l’anniversaire de mes 16 ans ?
Votre enthousiasme est sympathique. Pour vous permettre de chasser rapidement, nous vous conseillons de commencer par une année en chasse accompagnée dès que vous aurez atteint l’âge de 15 ans. La chasse accompagnée vous permet, avec un parrain ou une marraine, de chasser gratuitement pendant un an, avec une arme pour deux, après une formation pratique initiale d’une journée.
En même temps, nous vous conseillons de vous inscrire à l’examen. Dès que vous aurez 15 ans et après votre formation, vous pourrez passer l’examen. Votre titre permanent vous sera remis le jour de vos 16 ans mais vous aurez déjà partagé les émotions de la chasse accompagnée.
9Pour mon dossier d’inscription, puis-je utiliser n’importe quelle photo ?
Non, les photographies qui vous sont demandées vont être utilisées pour fabriquer votre titre permanent du permis de chasser considéré comme une pièce d’identité par le Code électoral.
Les photographies à fournir doivent obéir aux mêmes règles que pour toute pièce d’identité. Pour que votre dossier ne soit pas ralenti dans son traitement, soyez attentif.
10Je suis une fille, est-ce que la chasse est plus difficile pour moi ?
Absolument pas. Ni la chasse ni l’examen du permis de chasser ne sont fermés aux femmes.
En France, on compte plus de 30 000 femmes chasseurs et à la formation de l’examen du permis de chasser, les effectifs féminins représentent 20 % des candidats.
Les armes qui sont utilisées lors de la formation sont adaptées. Si la chasse n’est pas encore parfaitement paritaire, elle est totalement égalitaire.
11Je viens de partir à la retraite, est-ce que je peux me mettre à la chasse ?
Chasser n’est pas une question d’âge mais de mental. On peut devenir chasseur à tout âge, même si personne autour de vous ne pratique ce loisir.
De plus en plus de citadins installés en milieu rural se tournent vers la chasse, car le monde de la chasse est un univers très convivial où vous serez accueilli avec plaisir.